Forum du magazine Keltia
Bienvenu(e) sur le Forum de Keltia Magazine




 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Accés au site de Keltia
Page Facebook
Google + Keltia
Navigation rapide
 Culture moderne
   Agenda
   Musique
   Voyages
   Sports

   Histoire
   Artisanat
   Traditions

Amis et Partenaires

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Projet BD Cuchulainn
Sam 24 Juin 2017 - 8:25 par carantia

» Trophé Ronsed Mor 2017
Mer 10 Mai 2017 - 5:50 par carantia

» Keltia n° 42 est paru !
Sam 6 Mai 2017 - 7:36 par carantia

» Suivez nous au Pays des Contes avec Remy Cochen
Jeu 4 Mai 2017 - 9:33 par carantia

» Découverte d'une nécropole en Angleterre de La Tène
Dim 26 Mar 2017 - 6:57 par carantia

» PALEO YOGA /-2500/+1200
Mer 8 Mar 2017 - 14:05 par basulos

» Les Derniers Trouvères
Lun 6 Mar 2017 - 12:15 par carantia

» Printemps littéraire d'Erdeven - Contes & légendes de Bretag
Dim 26 Fév 2017 - 13:05 par carantia

» Conférence Jean-Paul Savignac à Erdeven (56), le 25 février 2017
Dim 26 Fév 2017 - 10:45 par carantia

» Conférence de Bernard Sergent à Paris, le 27 février 2017
Jeu 16 Fév 2017 - 7:00 par carantia

» Keltia Magazinbe n° 41
Dim 5 Fév 2017 - 14:12 par carantia

» Les fermes gauloises de Kervouyec (Quimper / Finistère)
Dim 15 Jan 2017 - 9:47 par Catusagios

» La ferme gauloise de Vitré
Dim 15 Jan 2017 - 9:45 par Catusagios

» Le livre de la jungle en breton !
Mer 4 Jan 2017 - 8:27 par carantia

» AFC du Pays Vénète
Lun 2 Jan 2017 - 7:49 par carantia

» Stand AFC du Pays Vénète au Marché de Noël d'Erdeven
Jeu 15 Déc 2016 - 16:59 par carantia

» La Bretagne menacée par des projets de forages miniers !!!
Mer 14 Déc 2016 - 17:10 par carantia

» "Les Plantes sacrées dans l'Imaginaire celtique", Pascal Lamour
Sam 10 Déc 2016 - 17:31 par carantia

» Elections Bretonnes pour le Parlement de Bretagne
Mer 30 Nov 2016 - 8:03 par carantia

» Pétition pour Alesia
Mar 15 Nov 2016 - 7:12 par carantia


Partagez | 
 

 Une importante ferme gauloise mise au jour à Saint-Sauveur-des-Landes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Catusagios
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1045
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Une importante ferme gauloise mise au jour à Saint-Sauveur-des-Landes   Mer 12 Mar 2014 - 6:49

Une importante ferme gauloise mise au jour à Saint-Sauveur-des-Landes

Vue aérienne du bâtiment principal.
On distingue nettement les différentes phases d’extension et de transformation du plan originel.
© Hervé Paitier, Inrap 2012

Depuis la mi-juillet, l’Inrap mène une fouille au sud de la ZAC des Plaisances à Saint-Sauveur-des-Landes, à l’emplacement d’un projet d’extension de cette zone artisanale par Fougères communauté.

Le diagnostic (ou sondages) réalisé en 2010 avait mis en évidence la présence de plusieurs structures archéologiques témoignant d’une occupation du site à l’époque gauloise, sur une surface de plus de deux hectares. L’État (Drac Bretagne, service régional de l’Archéologie) a ainsi prescrit une fouille permettant de sauvegarder par l’étude ces vestiges avant la réalisation du futur aménagement.

Les enjeux d’une telle opération sont multiples : la fouille permettra de restituer un plan complet d’une importante ferme gauloise mais aussi de comprendre l’évolution de ce site très dense. Au fur et à mesure de l’avancement de la fouille, les découvertes ont en effet révélé une histoire complexe faite d’occupations humaines successives sur plusieurs siècles, avec constructions et restructurations des bâtiments agricoles et des enclos. L’équipe d’une dizaine d’archéologues, dirigée par Sandra Sicard, étudie également les raisons qui ont amené des Gaulois à s’installer dans cette zone particulièrement humide, et à ainsi gérer les écoulements des eaux grâce à un système de circulation complexe.

L’organisation générale de la ferme gauloise

Les archéologues ont pu mettre au jour les vestiges d’une importante ferme gauloise, habitée entre le IVe et le Ier siècle avant notre ère et dont la surface, à son expansion maximale, était d’au moins 1,5 hectare.

La ferme était clôturée par un fossé, d’environ 2,50 m de large pour 1,70 m de profondeur et sans doute bordée d’un talus. D’autres fossés, aménagés dans l’enclos, permettaient de compartimenter l’espace et de définir des zones fonctionnelles. Dans certaines d’entre elles, les archéologues ont repéré le plan d’un bâtiment à vocation artisanale ou servant à abriter les animaux (bœufs, cochons et caprinés) à la mauvaise saison. Six bâtiments de ce type ont été mis au jour au sein de l’enclos de la ferme de Saint-Sauveur-des-Landes.

La maison d’habitation se distingue par ses grandes dimensions (60 m² au sol) et par son architecture très élaborée, qui lui permettait aisément de supporter un étage. Jouxtant la maison, deux petits greniers servaient à entreposer les céréales et autres denrées alimentaires. De nombreuses fosses, plusieurs puits et fours témoignent de la multiplicité des activités pratiquées sur le site.

La superficie de la ferme, la qualité de construction de la maison d’habitation, le nombre de bâtiments annexes et le mobilier (céramique, meules, etc.) mis au jour permettent de penser qu’il s’agissait d’une ferme relativement aisée pour l’époque.

Des vestiges remarquablement conservés

Le mobilier le plus abondant est la céramique qui témoigne d’un vaisselier diversifié comprenant des vases de stockage, des écuelles, des jattes et autres pots à cuire. Parfois retrouvées presque entières, en rejet dans les fossés, ces céramiques représentent plusieurs dizaines de kilos collectés, qui permettront aux archéologues de dater précisément le site et de reconstituer une partie de la vie quotidienne de cette époque. De nombreuses meules en granit témoignent également d’une activité de transformation des céréales en farine sur le site et donc d’une vie en relative autosuffisance, grâce à l’élevage et aux cultures. D’autres vestiges viennent compléter cet ensemble : des pesons utilisés sur les métiers à tisser, des aiguisoirs pour les lames, des outils métalliques. La découverte de quelques rares objets en métal (une épée et une pointe de lance) ainsi que des fragments de bracelets en lignite et en pâte de verre confirment le statut relativement aisé de cette ferme.

Alors que sur la plupart des sites gaulois qui ont pu être fouillés les éléments en bois ont disparu, ici l’abondance de l’eau a permis de retrouver des fragments en bois travaillés et enchevêtrés, provenant probablement de la paroi de la maison d’habitation (faite de clayonnage essentiellement en chêne). Un loquet de porte, également en bois, constitue une découverte exceptionnelle pour un site de cette époque.

À Saint-Sauveur-des-Landes, la conservation exceptionnelle des structures et du mobilier archéologique offre aux archéologues plusieurs opportunités de recherche. La phase d’études qui suivra la fouille permettra d’enrichir nos connaissances sur les pratiques quotidiennes des Gaulois, et notamment d’obtenir une image précise du mode de vie et de l’évolution de cette ferme au cours des deux ou trois siècles de son existence.

Source : http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Actualites/Communiques-de-presse/p-15574-Une-importante-ferme-gauloise-mise-au-jour-a-Saint-Sauveur-des-Landes.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://www.keltia-magazine.com
 
Une importante ferme gauloise mise au jour à Saint-Sauveur-des-Landes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MISE A JOUR TARIF VERRE
» Mise à jour WIKI astro
» Mise à jour PowerMax Pro possible ???
» Mise à jour du site des APN
» Nouvelle mise à jour Forum Madariss [JUIN 2009]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du magazine Keltia :: Culture Ancienne :: Archéologie-
Sauter vers: