Forum du magazine Keltia
Bienvenu(e) sur le Forum de Keltia Magazine




 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Accés au site de Keltia
Page Facebook
Google + Keltia
Navigation rapide
 Culture moderne
   Agenda
   Musique
   Voyages
   Sports

   Histoire
   Artisanat
   Traditions

Amis et Partenaires

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Les fermes gauloises de Kervouyec (Quimper / Finistère)
Dim 15 Jan 2017 - 9:47 par Catusagios

» La ferme gauloise de Vitré
Dim 15 Jan 2017 - 9:45 par Catusagios

» Le livre de la jungle en breton !
Mer 4 Jan 2017 - 8:27 par carantia

» AFC du Pays Vénète
Lun 2 Jan 2017 - 7:49 par carantia

» Stand AFC du Pays Vénète au Marché de Noël d'Erdeven
Jeu 15 Déc 2016 - 16:59 par carantia

» La Bretagne menacée par des projets de forages miniers !!!
Mer 14 Déc 2016 - 17:10 par carantia

» "Les Plantes sacrées dans l'Imaginaire celtique", Pascal Lamour
Sam 10 Déc 2016 - 17:31 par carantia

» Elections Bretonnes pour le Parlement de Bretagne
Mer 30 Nov 2016 - 8:03 par carantia

» Pétition pour Alesia
Mar 15 Nov 2016 - 7:12 par carantia

» 2nd Colloque sur la Religion celtique et les études celtiques
Jeu 3 Nov 2016 - 17:13 par carantia

» Conférence " Histoire des Celtes", Bernard Sergent
Ven 7 Oct 2016 - 6:07 par carantia

» Un disque solaire en or du temps de Stonehenge révélé au public
Dim 2 Oct 2016 - 8:42 par Catusagios

» Conférence "Les forêts frontières chez les Celtes", F.Régnier
Mer 21 Sep 2016 - 16:48 par carantia

» Initiation au breton à Erdeven (56) - 10 septembre 2016
Ven 26 Aoû 2016 - 15:45 par carantia

» Mouroux, nécropole gauloise
Mer 17 Aoû 2016 - 16:23 par carantia

» Conférence "Les Celtes" par JL Brunaux
Mar 16 Aoû 2016 - 9:50 par carantia

» Des vestiges royaux découverts à Tintagel, lieu de naissance du Roi Arthur selon la légende
Dim 14 Aoû 2016 - 8:11 par Catusagios

» Introduction "Comment les Gaules devinrent romaines"
Dim 14 Aoû 2016 - 8:04 par Catusagios

» Le monde gaulois et ses représentations contemporaines
Dim 14 Aoû 2016 - 8:03 par Catusagios

» Villes invisibles ? L'urbanisation de la Gaule du Nord avant la conquête
Dim 14 Aoû 2016 - 8:02 par Catusagios


Partagez | 
 

 APPEL À CONTRIBUTION : Regards contemporains sur le Fantastique : Ecosse et Irlande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Catusagios
Admin
Admin


Nombre de messages : 1046
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: APPEL À CONTRIBUTION : Regards contemporains sur le Fantastique : Ecosse et Irlande   Lun 17 Fév 2014 - 10:20


Regards contemporains sur le Fantastique : Ecosse et Irlande


Otrante - Revue en français à comité de lecture
Appel à contributions
Date limite : 31 mai 2014

L’Ecosse et l’Irlande sont des terrains fertiles en matière de recherche en littérature fantastique. Depuis le XIXè siècle, les deux nations ont en effet produit certains des textes fantastiques, contes féériques et autres ghost stories les plus commentés de la littérature britannique.  Les années 1990 et 2000 en particulier ont vu la publication de nombreux ouvrages et articles consacrés aux particularismes des fantastiques écossais et irlandais.

En Ecosse, dans Scottish Fantasy Literature : A Critival Survey (1994) Colin Manlove s’attache à cartographier les spécificités du fantastique écossais. Face à la vogue du réalisme social, littérature fantastique et gothique urbain autorisent l’exploration de problématiques identitaires dans un contexte marqué par une répression qui se décline dans les champs politique et psycho-affectif. L’émanation du surnaturel (le seul marqueur fantastique avancé par Manlove) nourrit ainsi le commentaire socio-politique issu du schéma de la ‘Caledonian antisyzygy’ avancé par G. Gregory Smith en 1919 et depuis largement critiqué. Polyphonies narratives, dis-locations, textes schizoïdes et confrontations entre presbytérianisme et rationalité des Lumières sont alors relus sous un angle postcolonial dont il s’agira ici de discuter les limites.

En Irlande le fantastique, la plupart du temps décliné dans des motifs gothiques, se présente comme le mode privilégié de l’expression des rapports de L’Irlande à son histoire. La spectralité, le passé qui refuse de se laisser enterrer, expriment une ambivalence face à l’instrumentalisation de l’histoire aux fins de légitimation coloniale, puis nationale. En tant qu’approche critique, l’étude de thèmes fantastiques ou gothiques irlandais a ceci d’intéressant qu’ils transcendent les époques et les positions politiques, de Sheridan Le Fanu à la poésie nord-irlandaise contemporaine de Sinéad Morrissey, en passant par la parodie d’histoire de fantômes dans The Playboy of the Western World ou les corps des tourbières de Seamus Heaney.
David Punter, dans son article ‘Scottish and Irish Gothic’ (2006), inscrit le gothique dans l’expression d’une alternative historique – le ‘what if ?’ qu’il évoque dans son analyse – qui autoriserait le rêve de souveraineté et le déploiement d’une voix narrative non plus subalterne mais en capacité de réviser, voire corriger l’histoire. Les fantastiques irlandais et écossais témoigneraient alors d’une résistance, d’une persistance de l’identité nationale sous les siècles d’histoire commune de la Grande Bretagne.

Les deux nations sont toutefois au début du XXIè siècle aux prises avec des problématiques bien différentes qui mettent en garde contre les amalgames : en Ecosse, la montée d’un nationalisme de gauche et la perspective d’une indépendance politique seront susceptibles de rendre caduque le fantastique tel qu’il est théorisé par Manlove ; en Irlande, l’histoire récente est celle d’une expansion économique sans précédent qui s’achève dans la crise de 2008 dont l’Irlande peine encore à se relever. On peut se demander dans quelle mesure les schèmes gothiques pourraient exprimer l’inquiétude face au développement économique non maîtrisé, et la face obscure, en particulier sociale et environnementale, de la prospérité.

Enfin, à l’heure de la mondialisation, les deux littératures seront mises en regard pour réévaluer leurs points de divergence et de croisement et interroger le maintien de leurs spécificités face au marché mondialisé du livre et la montée en puissance du genre fiction. On pourra ainsi se pencher sur la notion de ‘fantastique globalisé’ déployant désormais des argumentations non liées à l’identité nationale et utilisant les motifs du genre pour adresser des problèmes communautaires universels.

L’ouvrage accueillera tout particulièrement les contributions portant sur les points suivants :

  • Le fantastique en Irlande et en Ecosse : perspectives croisées
    Paradigmes fantastiques chez les auteurs classiques écossais (Walter Scott, James Hogg, R. L. Stevenson, Thomas Carlyle, George MacDonald…) et irlandais (Bram Stoker, Charles Maturin, Sheridan Le Fanu)
    Thèmes et motifs fantastiques chez des auteurs contemporains écossais (Neil Gunn, Alasdair Gray, Elspeth Barker, Iain Banks, Janice Galloway, Ken MacLeod…) et irlandais (Dermot Bolger, John Banville, Eoin McNamee…)
    Continuités et discontinuités des fantastiques irlandais et écossais
    Validité, invalidité de l’approche postcoloniale
    Fantastique et questions environnementales
    Urbanité, ruralité fantastiques
    Fantastique et mondialisation
    Fantastique et gothique diasporiques
    Place du fantastique dans le genre fiction
    Le fantastique dans les arts visuels et la performance : peinture, cinéma (voir par exemple Under the Skin, 2013), BD…


Les propositions accompagnées d’une courte notice bio-bibliographique devront être expédiées avant le 31 mai 2014. Dès réponse du comité scientifique (début juin), les contributions devront être remises au plus tard le 30 novembre 2014.

Contacts :
Catherine Conan (Irlande): catherine.conan@univ-brest.fr
Camille Manfredi (Ecosse): camille.manfredi@univ-brest.fr

Responsable : Camille MANFREDI

Adresse : Faculté Victor Segalen,Université de Bretagne Occidentale,29200 Brest

Source : http://www.fabula.org/actualites/regards-contemporains-sur-le-fantastique-ecosse-et-irlandeotrante-revue-comite-de-lecture-appel_61372.php
Revenir en haut Aller en bas
http://www.keltia-magazine.com
 
APPEL À CONTRIBUTION : Regards contemporains sur le Fantastique : Ecosse et Irlande
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Appel à contribution sur l'invention dans les exercices scolaires
» Appel à contribution des étudiants pour Journée d'Etude!!!
» [Revue Tracés, ENS Lyon] Appel à contributions
» Appel à contribution des lauréats du Capes interne HG 2012
» Appel à contribution des lauréats du Capes interne 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du magazine Keltia :: Culture Moderne :: Littérature-
Sauter vers: