Forum du magazine Keltia
Bienvenu(e) sur le Forum de Keltia Magazine




 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Accés au site de Keltia
Page Facebook
Google + Keltia
Navigation rapide
 Culture moderne
   Agenda
   Musique
   Voyages
   Sports

   Histoire
   Artisanat
   Traditions

Amis et Partenaires

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Projet BD Cuchulainn
Sam 24 Juin 2017 - 8:25 par carantia

» Trophé Ronsed Mor 2017
Mer 10 Mai 2017 - 5:50 par carantia

» Keltia n° 42 est paru !
Sam 6 Mai 2017 - 7:36 par carantia

» Suivez nous au Pays des Contes avec Remy Cochen
Jeu 4 Mai 2017 - 9:33 par carantia

» Découverte d'une nécropole en Angleterre de La Tène
Dim 26 Mar 2017 - 6:57 par carantia

» PALEO YOGA /-2500/+1200
Mer 8 Mar 2017 - 14:05 par basulos

» Les Derniers Trouvères
Lun 6 Mar 2017 - 12:15 par carantia

» Printemps littéraire d'Erdeven - Contes & légendes de Bretag
Dim 26 Fév 2017 - 13:05 par carantia

» Conférence Jean-Paul Savignac à Erdeven (56), le 25 février 2017
Dim 26 Fév 2017 - 10:45 par carantia

» Conférence de Bernard Sergent à Paris, le 27 février 2017
Jeu 16 Fév 2017 - 7:00 par carantia

» Keltia Magazinbe n° 41
Dim 5 Fév 2017 - 14:12 par carantia

» Les fermes gauloises de Kervouyec (Quimper / Finistère)
Dim 15 Jan 2017 - 9:47 par Catusagios

» La ferme gauloise de Vitré
Dim 15 Jan 2017 - 9:45 par Catusagios

» Le livre de la jungle en breton !
Mer 4 Jan 2017 - 8:27 par carantia

» AFC du Pays Vénète
Lun 2 Jan 2017 - 7:49 par carantia

» Stand AFC du Pays Vénète au Marché de Noël d'Erdeven
Jeu 15 Déc 2016 - 16:59 par carantia

» La Bretagne menacée par des projets de forages miniers !!!
Mer 14 Déc 2016 - 17:10 par carantia

» "Les Plantes sacrées dans l'Imaginaire celtique", Pascal Lamour
Sam 10 Déc 2016 - 17:31 par carantia

» Elections Bretonnes pour le Parlement de Bretagne
Mer 30 Nov 2016 - 8:03 par carantia

» Pétition pour Alesia
Mar 15 Nov 2016 - 7:12 par carantia


Partagez | 
 

 eBay : une pièce en or relance la guerre archéologique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Catusagios
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1045
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: eBay : une pièce en or relance la guerre archéologique   Ven 6 Déc 2013 - 8:44

10 000 euros sur eBay : une pièce en or relance la guerre archéologique
Clément Guillou | Journaliste


« Bonjour, voilà une fibule celtique en or pur “environ 7 grammes” ; magnifique travail effectué sur l’objet – me demander photos supplémentaires si intéressé, bonnes enchères. »

Sur eBay, cette merveille archéologique s’est arrachée. L’acheteur le plus insistant a promis 10 000 euros. Le lendemain, le site a effacé l’annonce mais la transaction était déjà conclue.

Cette enchère mise sur eBay fin novembre a déclenché une nouvelle guerre de tranchées entre :

les prospecteurs, ces chasseurs de trésors munis d’une sorte de poêle à frire ;
et les archéologues, qui crient au pillage du patrimoine.
Sept mois plus tôt, l’objet était apparu dans un magazine spécialisé : Monnaies et détections. Un prospecteur avait trouvé « dans un petit bois du Gers » ce bijou antique incomplet. Un spécialiste du journal, amateur éclairé, a fait cette analyse :

« Un pectoral peut-être, bien que la taille (55 à 60 mm dans sa plus grande longueur) le rende un peu petit pour ce type de bijou. Le travail est d’une minutie magnifique, la base du pectoral est un fil d’or enroulé sur lui-même tour après tour pour constituer la plaque. »

Une sépulture entière ?

Sur les forums d’archéologues, on a du mal à se prononcer sur le rôle de l’objet et son époque sans l’avoir eu entre les mains. C’est tout le problème. Le bijou échappe à la science alors qu’il aurait sa place au musée national d’archéologie de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines). Pire, il provient sans doute d’une tombe, ce qui signifie qu’une sépulture entière échappe au patrimoine français.

Eric Champault, archéologue au sein de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) :

« Si c’est une fibule [sorte de broche décorative datant de l’Antiquité, ndlr], ce que je ne pense pas, c’en est une d’un type tout à fait inconnu, qui n’a peut-être pas été fabriquée en France.

A première vue, je dirais que l’objet doit dater d’environ 650 avant notre ère. Sa qualité est un indicateur du statut social élevé de la personne à qui appartenait l’objet, peut-être princier. Il y a sans doute quelque chose en dessous, un cimetière ou un tumulus. »

« Tiens j’ai trouvé cet objet en creusant ma piscine »

Pour bien faire, le découvreur de l’objet à 10 000 euros aurait dû se présenter au service régional de l’archéologie en la faisant passer pour une découverte fortuite : « Tenez, j’ai trouvé cet objet en or d’il y a 2500 ans ce matin dans mon bois en allant aux champignons/en creusant ma piscine. »

Dans les faits, les prospecteurs ne s’y risquent pas : ils ont peur de se retrouver en garde à vue avec la menace de deux ans de prison et 4500 euros d’amende, sanction prévue si vous gardez un objet acquis en violation du Code du patrimoine.

Or ce code interdit la détection d’objets « pouvant intéresser la préhistoire, l’histoire, l’art ou l’archéologie », sauf obtention préalable d’une autorisation administrative, délivrée notamment aux archéologues.


Les prospecteurs condamnent les pilleurs

Les archéologues voient dans cet épisode une preuve supplémentaire que le patrimoine archéologique est pillé par les manieurs de poêles qui bipent. Les prospecteurs accusent leurs détracteurs de faire des généralités.

Certains y voient même un complot de leurs ennemis les « apaches », les adhérents de l’Happah (Halte au pillage du patrimoine archéologique et historique), qui auraient créé une vente bidon sur eBay pour les discréditer. Eric Champault, membre de l’Happah, dément formellement.

« J’ai trouvé l’annonce dimanche dernier, j’ai contacté le service juridique d’eBay France. La vente s’est terminée le lundi et ils ont supprimé l’annonce. La détection est dans le déni. »

Ebay nous répond que « les comptes du vendeur et des enchérisseurs bénéficient d’évaluations très positives ».

Dans l’immense majorité, les prospecteurs condamnent leur « confrère qui s’est fait du beurre » en tirant vraisemblablement 10 000 euros d’un objet trouvé. Ils craignent que ces brebis galeuses les privent, à terme, de leur loisir.

La détection de loisir interdite mais tolérée

Dans les faits, la détection de loisir est souvent tolérée. La communauté des prospecteurs est estimée à environ 50 000 personnes en France. Tous ne sont évidemment pas des pilleurs de sépultures mérovingiennes. Mais la quasi-totalité viole la loi, observe Pierre-Emmanuel Lenfant, archéologue-juriste spécialisé dans le droit du patrimoine culturel :

« Même s’ils pratiquent la détection en toute impunité, ils sont dans l’illégalité juridique et morale, du simple fait de sortir le dimanche pour aller faire un tour avec leur détecteur. Car ils n’ont d’autre objectif que de monter une collection de pièces ou autres. »

Depuis que le ministère de la Culture envisage de durcir davantage la loi, il est assailli de questions écrites émanant de députés, à l’initiative d’une association de prospecteurs nouvellement créée. Le dialogue entre les députés et le ministère ressemble à ceci :

Député : « La détection de loisir, c’est le plaisir de la découverte, il ne faut pas confondre avec le pillage. Ne mélangez pas les torchons et les serviettes ! Vous ne devez faire pas pénaliser les passionnés. »

Ministère : « Vos prospecteurs sont bien gentils mais doivent comprendre qu’ils accélèrent l’érosion de notre patrimoine archéologique en baladant leurs détecteurs de métaux n’importe où. Nous allons accélérer la répression tout en menant des actions de sensibilisation du public. »

Ebay : 5 400 annonces signalées en 2012

Sur eBay et d’autres sites de petites annonces, le trafic continue. Lundi matin, Pierre-Emmanuel Lenfant relevait plusieurs centaines d’annonces de particuliers d’objets relevant vraisemblablement de la prospection. Parmi elles, beaucoup de pièces de monnaie mais aussi de présumées « lances mérovingiennes » ou des fibules.

En 2012, l’Happah a signalé à eBay 5 400 annonces « provenant incontestablement de pillages ». L’association a le sentiment que le site d’enchères est de moins en moins sensible à ses arguments. Désormais, les annonces ne sont supprimées que s’il est explicitement précisé que l’objet vient de la prospection.

Ebay nous affirme que « la vente d’objets archéologiques est strictement encadrée. Dans cette perspective, eBay coopère étroitement avec les autorités et les experts dans le domaine culturel pour retirer les objets archéologiques qui ne respecteraient pas la réglementation en vigueur. »

En pratique, la provenance des objets en vente est très difficile à vérifier et les objets les plus rares sont revendus ailleurs que sur les sites publics – la fibule à 10 000 euros était une exception.

Sites de fouille visités de nuit

Selon Pierre-Emmanuel Lenfant, la vente en ligne ne représente qu’une partie du trafic d’objets archéologiques.

« Deux phénomènes coexistent. L’un lié aux mafias, avec des pillages systématiques sur des sites archéologiques en Europe de l’Est, ce qui donne des objets qui arrivent chez des professionnels en France sans réelle traçabilité.

Ensuite, il y a les prospecteurs qui pour certains se documentent, font des recherches en bibliothèque et vont sur des sites renommés pour leurs trésors archéologiques pour trouver des objets à vendre. »

Eric Champault affirme que lui et ses collègues retrouvent toutes les deux semaines environ un site de fouilles visité de nuit par les prospecteurs.

Source : http://www.rue89.com/rue89-culture/2013/12/05/10-000-euros-ebay-piece-or-relance-guerre-archeologique-248041
Revenir en haut Aller en bas
http://www.keltia-magazine.com
 
eBay : une pièce en or relance la guerre archéologique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'actualité archéologique de la semaine, 30 septembre - 6 octobre 2013
» fouille archéologique a Lannuon
» Visite - Atelier Archéologique à Glanum : des témoignages?
» Une association de défense contre le pillage archéologique
» fouille archéologique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du magazine Keltia :: Culture Ancienne :: Archéologie-
Sauter vers: