Forum du magazine Keltia
Bienvenu(e) sur le Forum de Keltia Magazine




 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Accés au site de Keltia
Page Facebook
Google + Keltia
Navigation rapide
 Culture moderne
   Agenda
   Musique
   Voyages
   Sports

   Histoire
   Artisanat
   Traditions

Amis et Partenaires

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Projet BD Cuchulainn
Sam 24 Juin 2017 - 8:25 par carantia

» Trophé Ronsed Mor 2017
Mer 10 Mai 2017 - 5:50 par carantia

» Keltia n° 42 est paru !
Sam 6 Mai 2017 - 7:36 par carantia

» Suivez nous au Pays des Contes avec Remy Cochen
Jeu 4 Mai 2017 - 9:33 par carantia

» Découverte d'une nécropole en Angleterre de La Tène
Dim 26 Mar 2017 - 6:57 par carantia

» PALEO YOGA /-2500/+1200
Mer 8 Mar 2017 - 14:05 par basulos

» Les Derniers Trouvères
Lun 6 Mar 2017 - 12:15 par carantia

» Printemps littéraire d'Erdeven - Contes & légendes de Bretag
Dim 26 Fév 2017 - 13:05 par carantia

» Conférence Jean-Paul Savignac à Erdeven (56), le 25 février 2017
Dim 26 Fév 2017 - 10:45 par carantia

» Conférence de Bernard Sergent à Paris, le 27 février 2017
Jeu 16 Fév 2017 - 7:00 par carantia

» Keltia Magazinbe n° 41
Dim 5 Fév 2017 - 14:12 par carantia

» Les fermes gauloises de Kervouyec (Quimper / Finistère)
Dim 15 Jan 2017 - 9:47 par Catusagios

» La ferme gauloise de Vitré
Dim 15 Jan 2017 - 9:45 par Catusagios

» Le livre de la jungle en breton !
Mer 4 Jan 2017 - 8:27 par carantia

» AFC du Pays Vénète
Lun 2 Jan 2017 - 7:49 par carantia

» Stand AFC du Pays Vénète au Marché de Noël d'Erdeven
Jeu 15 Déc 2016 - 16:59 par carantia

» La Bretagne menacée par des projets de forages miniers !!!
Mer 14 Déc 2016 - 17:10 par carantia

» "Les Plantes sacrées dans l'Imaginaire celtique", Pascal Lamour
Sam 10 Déc 2016 - 17:31 par carantia

» Elections Bretonnes pour le Parlement de Bretagne
Mer 30 Nov 2016 - 8:03 par carantia

» Pétition pour Alesia
Mar 15 Nov 2016 - 7:12 par carantia


Partagez | 
 

 Samonios

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Morgane
Utilisateur timide
Utilisateur timide


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 08/09/2008

MessageSujet: Samonios   Lun 27 Oct 2008 - 22:25

bonsoir,

Je m'appelle Morgane et je suis nouvelle sur le forum de Keltia.
Je recherche des informations sur la fête de Samonios afin de pouvoir la fêter pleinement.
J'ai vu que la date était différente selon les sites et j'ai également entendue parler d'un jeun à accomplir.

J'espère que vous pourrez éclairez ma lanterne et m'en apprendre d'avantages sur cette fête!

je vous remercie d'avance; Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Auetos
Utilisateur sachant se servir du forum
Utilisateur sachant se servir du forum


Nombre de messages : 28
Localisation : Telo Martius
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Samonios   Mar 28 Oct 2008 - 15:32

Concernant les Trinoxtion Samoni

Selon l’année celte nous arrivons avec la moitié noire de samon et plus particulièrement les 2, 3 et 4ème jours de l’atenouxtion à une époque très solennelle qui se trouvent dédiés par les credimari à la mémoire de leurs morts. Quels que soient le jour, la quinzaine, le mois où de proches parents ont pu disparaître, leur trépas est commémoré durant les Trinoxtion samoni « Les trois nuits de retrouvaille [avec les Pères] ».

Elles débutent le 2ème jour de l’atenouxtion du mid samon-, soit lors du dernier quartier de lune dans le signe du Scorpion, signe de Dis-ater, le Père-destructeur dont les Celtes se disent issus.

Ouvrant la saison hivernale, la couleur symbolique de Samonios est le blanc. Le blanc du Nord, de la mort, qui absorbe l’être et l’introduit au monde lunaire et froid. C’est la couleur du deuil, du linceul, de tous les spectres et de toutes les apparitions. C’est la couleur des revenants, donc le l’Autre Monde.

Samonios est une fête d’obligation, à l’universalité contraignante, et une telle fête se célèbre dignement.
« C’était l’époque où les Ulates étaient dans la plaine de Murthemne et ils tenaient l’assemblée de Samain chaque année. Il n’y avait rien au monde qui n’était fait par eux à cette époque, si ce n’étaient des jeux, des réunions, pompe et magnificence, bonne chère et banquet. C’est de là que viennent les trois jours de Samain dans toute l’Irlande »

« …Tout homme des Ulates qui ne venait pas lors de la nuit de Samain à Emain perdait la raison et l’on dressait son tumulus et sa pierre le lendemain matin »

La fonction essentielle de cette assemblée est d’être une intermédiaire entre le monde humain et le monde des morts. A cette date l’autre monde est partout présent et on y accède encore bien plus vite si l’on se réunit là où il a coutume de se manifester, dans les endroits consacrés. L’éternité n’est pas non plus le lot normal des humains et, quand ils participent, il faut bien que quelqu’un les y aide. C’est à cette fin que les gens du Seduos viennent sur terre et que les druides les laissent faire.

En effet, Samonios est le moment où les hommes ont accès à l’Autre Monde parce que l’éternité du Seduos pénètre le temps et en suspend le cours. Les messagères des dieux viennent aussi chercher les heureux mortels qu’elles ont élus parce que, précisément, la suspension du temps annihile provisoirement toute différence entre l’Autre Monde et le monde des hommes et fait tomber toutes les barrières. Le temps des Trinoxtion est celui du Seduos brièvement confondu avec celui de l’humanité. Les hommes ont, pendant quelques jours, accès au monde des dieux sans verser dans l’outrance ou le sacrilège.

En cette occasion un grand banquet est offert.
« L’année où l’on divisa la province d’Ulster en trois parties on fit le festin de Samain chez Conchobar à Emain Macha » (Mesca Ulad)

« Viande, bière, noix, andouille, c’est ce qui est dû à Samain, feu de camp joyeux sur la colline, lait baratté, pain et beurre frais » (Hibernica Minora)

En cette nuit, la victime sacrificielle par excellence est le porc qui, associé aux boissons enivrantes donnent, par le biais de l’ivresse, accès à l’éternité.
« fuirec, c’est le nom de la nourriture qui est apportée au seigneur avant Noël, ut est faer, fuirec, etc., c’est-à-dire le cochon de Samain » (Archiv für Celtische Lexicographie)

En tant que dieu des « Enfers », Dis-ater, patron de la fête, est considéré comme le libérateur des cycles des morts et des renaissances, dieu chtonien, initiateur et conducteur des âmes. Il symbolise l’effort de spiritualisation de la créature vivante à partir de la plante jusqu’à l’extase : dieu de la forêt, des animaux, de la ferveur et de l’union mystique.

Avant lui il y avait deux mondes, le divin et l’humain, deux races, celle des dieux et celle des hommes. Dis-ater tend à introduire les hommes dans le monde des dieux et à les transformer en une race divine.

Tout dévot de Dis-ater aspire à sortir de sa personne par l’extase et, dans les transports de l’enthousiasme, à se mettre en union intime avec le dieu dont il est pour un temps possédé. Le culte de Dis-ater est une source capitale de spiritualisme, par la notion d’âme qu’il contribue à dégager et à répandre. Grâce à lui l’idée s’est fait jour que l’âme apparentée au divin et plus réelle en un sens que le corps.

Du point de vue de l’analyse Dis-ater symbolise la rupture des inhibitions, des répressions, des refoulements. Il symbolise les forces obscures qui surgissent de l’inconscient ; il est le dieu qui préside aux déchaînements que provoque l’ivresse, toutes les formes d’ivresses, celle qui s’empare des buveurs, celle qui saisit les foules entraînées par la musique et la danse, celle même de la folie, qu’il inspire à ceux qui ne l’ont pas honoré comme il convient. Il apporte aux hommes les présents de la nature. Il est le dieu aux formes multiples, le créateur d’illusions, l’auteur de miracles.

Il symbolise alors les forces de dissolution de la personnalité : la régression vers les formes chaotiques et primordiales de la vie ; une submersion de la conscience dans le magma de l’inconscient. Il symbolise en profondeur l’énergie de la vie tendant à émerger de toute contrainte et de toute limite.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
carantia
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1179
Age : 52
Localisation : Bro Gwened
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Samonios   Mer 29 Oct 2008 - 8:08

sur Quid.fr Very Happy
Citation :
La fête de Samhain
1000 av J.-C. les Celtes fêtent, pendant 3 jours, le changement d'année (appelé Samonios en Gaule, Samhain en Irlande, litt. "fin de l'été") aux environs du 1er novembre. Le changement d'année coincidait avec le moment où morts et vivants communiquaient (légende selon laquelle esprits et autres fantômes hantent les maisons des vivants).
837 après l'introduction en France de la fête de la Toussaint, fête de Samhain appelée Halloween (contraction de All Hallows-even qui signifie "veille de la Toussaint", "hallow", forme archaïque de l'anglais "holy" signifiant "saint").
Rituels
Rituels religieux pratiqués par les Celtes (afin que la nouvelle année soit favorable)
Friction, exercée par les druides, des branches sèches d'un chêne sacré pour produire un nouveau feu en l'honneur du Dieu Soleil.
Distribution à chaque chef de famille d'une braise pour allumer un nouveau feu dans son foyer (feu sacré ne devant s'éteindre qu'à l'automne suivant, protège des esprits diaboliques).
Rassemblement des foyers du village pour festoyer.
Sacrifice de taureaux blancs après la cueillette du gui par les druides.
Port de costumes terrifiants devant effrayer les esprits mauvais.
Placement d'offrandes devant les portes des foyers pour apaiser les revenants.

--------------------------------------------------------------------------------

_________________
Keltia, le Magazine des Celtes !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.keltia-magazine.com
Auetos
Utilisateur sachant se servir du forum
Utilisateur sachant se servir du forum


Nombre de messages : 28
Localisation : Telo Martius
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Samonios   Mer 29 Oct 2008 - 13:47

Voilà le genre de site que je ne recommanderais pas… c’est bourré d’inepties !

Certes « Samonios » se fête sur trois jours, mais ce n’est en rien le nouvel an celte, puisque cette célébration se retrouve sur la Table de Coligny (le seul calendrier de facture gauloise) le II atenouxtion, soit le 17ième jour du mois.

De même il n’y a rien de plus faux que de dire que cette fête se déroule le 1er novembre… à cause du système de comput du calendrier gaulois – luni-solaire – celle-ci ne tombe que très rarement sur le dit jour. Nous savons qu’elle oscille sur une large période qui peut aller du 21/10 au 17/11

Si cela vous intéresse je peux vous faire un article sur le calendrier gaulois Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
carantia
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1179
Age : 52
Localisation : Bro Gwened
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Samonios   Mer 29 Oct 2008 - 17:24

Ils disent "aux environs du 1er novembre", car c'est vrai, les fêtes sont mobiles puisque en accord avec le cycle luni-solaire

_________________
Keltia, le Magazine des Celtes !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.keltia-magazine.com
Morgane
Utilisateur timide
Utilisateur timide


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 08/09/2008

MessageSujet: re samonios   Jeu 30 Oct 2008 - 22:59

Merci pour toutes ces informations, je sais maintenant ce que signifie cette fête.

Et si j'ai bien compris il n'existe pas de véritable moyen de connaître la date exacte de ces trois jours? Dans ce cas comment peut-on être sûr de la célébrer au bon moment?

Au fait! au risque de paraître inculte (j'avoue que je suis novice en la matière) qui sont les gens du Seduos et les Credimari?


ps: Personnellement je serai très intéressée par un article sur le calendrier Gaulois. Smile
Revenir en haut Aller en bas
carantia
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1179
Age : 52
Localisation : Bro Gwened
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Samonios   Ven 31 Oct 2008 - 7:28

Célébrer Samonios le 31 octobre est une convention en attendant que l'on retrouve avec certitude le calcul des fêtes.
Smile

_________________
Keltia, le Magazine des Celtes !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.keltia-magazine.com
Auetos
Utilisateur sachant se servir du forum
Utilisateur sachant se servir du forum


Nombre de messages : 28
Localisation : Telo Martius
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Samonios   Ven 31 Oct 2008 - 20:19

Rapidement...

Si, si, nous avons les moyens de connaître les dates de toutes nos fêtes… mais c’est moins fatiguant de regarder sur le calendrier vulgaire !

Seduos = Sid = paix, et donc les gens du Seduos sont les gens du Sid, du monde de la paix.
Credimari pl. du mot credimaros/-a/-on veut dire croyants.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
carantia
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1179
Age : 52
Localisation : Bro Gwened
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Samonios   Dim 2 Nov 2008 - 7:24

Le JDD d'aujourd'hui publie un article sur le sujet et il est d'un assez bon niveau quand même :

Citation :
JDD du 2 novembre 2008 http://evangile.lejdd.fr/2008/11/01/607-samain-ou-samhain-est-la-fete-religieuse-qui-celebre-le-debut-de-la-saison-sombre-de-l-annee-celtique-pour-les-celtes

Dans la mythologie celtique irlandaise, Samain ou Samhain est la fête religieuse qui célèbre le début de la saison « sombre » de l'année celtique (pour les Celtes).
L'année étant composée de deux saisons : une saison sombre et une saison claire.
C'est la fête de la transition - le passage d'une année à l'autre - et d'ouverture vers l'Autre Monde, celui des dieux.
Elle est mentionnée dans de nombreux récits épiques irlandais car, sa définition, elle est propice aux évènements magiques et mythiques.
Son importance chez les Celtes est indéniable, puisqu'on la retrouve en Gaule sous la mention Tri nox Samoni (les trois nuits de Samain), durant le mois de Samonios (approximativement le mois de novembre), sur le Calendrier de Coligny.
La Calendrier de Coligny
http://lwh.free.fr/pages/algo/calendriers/calendrier_gaulois.htm
http://www.louisg.net/coligny_G.htm
C'est un calendrier luni-solaire qui présente 5 années de 12 mois de 29 ou 30 jours. Le jour gaulois se compose d?une nuit suivie d?une journée, cette durée se nomme « latis » (pl. « lates »).
Le changement de date intervient au coucher du soleil.
Les mois sont divisés en deux quinzaines et à chaque jour correspond un trou, ou l'on place une goupille pour indiquer la date.
Il faut ajouter deux mois supplémentaires pour le faire coïncider avec le calendrier solaire , à la fin d'une période de 30 ans, période qui correspond à un « siècle » celtique.
Le mot « Atenoux » semble désigner la pleine lune, « matu » et « anmatu » indiquent les périodes fastes et les jours néfastes.
Les douze mois avec leur durée et leur attribut sont :
Samonios (30 jours, matu), Dumanios (29 jours, anmatu), Riuros (30 jours, matu), Anagantios (29 jours, anmatu), Ogroniv (30 jours, matu), Cutios (30 jours, matu), Giamonios (29 jours, anmatu), Simivi Sonnios (30 jours, matu), Equos (30 jours, anmatu), Elembius (29 jours, anmatu), Aedrinnis (30 jours, matu), Cantlos (29 jours, anmatu),
auxquels il faut ajouter les deux mois supplémentaires :
Ciallos (entre Cutios et Giamonios, 30 jours, matu)
Quimon (entre Cantlos et Samonios, 30 jours, matu).
La fête de Samain marque le début de l'année celtique, approximativement le 1er novembre.
La fête calendaire
Les moines irlandais qui ont mis par écrit les coutumes celtiques, à partir du VIIIe siècle, ont précisé que le jour de Samain est (selon notre calendrier moderne) le 1er novembre .
La fête elle-même dure en fait une semaine pleine, trois jours avant, et trois jours après.
Pour les Celtes, cette période est entre parenthèses dans l'année :
elle n'appartient ni à celle qui s'achève ni à celle qui va commencer
C'est une durée autonome, hors du temps.
C'est le passage de la saison claire à la saison sombre, qui marque une rupture dans la vie quotidienne : la fin des conquêtes et des rafles pour les guerriers et la fin des travaux agraires pour les agriculteurs-éleveurs, par exemple.
La fête religieuse
Le nom de Samain signifie « réunion », c'est une fête obligatoire de toute la société celtique qui donne lieu à des rites druidiques, des assemblées, des beuveries et des banquets rituels; son caractère est religieux et la place sous l'autorité de la classe sacerdotale des druides et la présidence du roi, toute absence est punie de mort.
Il faut souligner que, selon l'idéologie tripartite des indo-européens définie par Georges Dumézil (celui ci né à Paris le mars 1898, mort à Paris le 11 octobre 1986 , fut- un comparatiste, philologue et académicien agrégé d'histoire), les trois classes de la société (sacerdotale, guerrière et artisanale) sont associées aux cérémonies.
Cette assemblée religieuse et sociale a progressivement disparu avec la christianisation, mais reste attesté jusqu'au XIIe siècle dans la littérature médiévale irlandaise.
La notion de passage se retrouve aussi à ce moment, entre le monde des humains et l'Autre Monde résidence des dieux le Sidh ou sid est une graphie originale du mot irlandais sí, qui désigne l'Autre Monde dans la mythologie celtique.
On a relaté l'aventure de héros, ou d'hommes exceptionnels, qui se rendent dans le Sidh (généralement à l'invitation d'une Bansidh ), et y passent quelques agréables heures.
Le temps des Dieux n'étant pas le même, leur séjour est, en fait, de plusieurs siècles et, quand ils reviennent chez eux, ils ne peuvent vivre puisqu'ils sont morts depuis longtemps


_________________
Keltia, le Magazine des Celtes !


Dernière édition par carantia le Lun 3 Nov 2008 - 8:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.keltia-magazine.com
carantia
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1179
Age : 52
Localisation : Bro Gwened
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Samonios   Dim 2 Nov 2008 - 7:26

Auetos a écrit:
Rapidement...

Si, si, nous avons les moyens de connaître les dates de toutes nos fêtes… mais c’est moins fatiguant de regarder sur le calendrier vulgaire !


Tu sais comme moi que chacun défend sa "chapelle"....alors tant que tout le monde ne ce sera pas mis d'accord, restons sur une convention.... Wink

_________________
Keltia, le Magazine des Celtes !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.keltia-magazine.com
Auetos
Utilisateur sachant se servir du forum
Utilisateur sachant se servir du forum


Nombre de messages : 28
Localisation : Telo Martius
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Samonios   Dim 2 Nov 2008 - 13:13

J’ai pu relever quelques petites erreurs concernant les noms des mois intercalaires et la mention ATENOUXTION que l’on retrouve entre les deux quinzaines du mois…

- Selon la plaque de Coligny l’en-tête des mois intercalaires comporte plusieurs lignes explicatives, mais pas de nom de mois proprement dit. En effet, dans les langues néo-celtiques, la désignation du mois est toujours précédée du substantif « mois » (mid en celtique commun), ce qui est aussi le cas pour tous les en-têtes du calendrier.

Le premier mois intercalaire du calendrier tel qu’il nous est parvenu porte un intitulé, certes très lacunaire, mais qui occupe pas moins de quatre lignes.

D[ ]
[ ]
MID X [ ]
MATV [ ]

Sur la première ligne de l’en-tête d’Int.1 nous pouvons y voir le début d’un mot commençant par « d ». Pour MM. Duval et Pinault ce mot « pourrait être l’initiale d’un mot apparenté au nom du « jour » diios et signifiant peut-être « calendrier » ». Je crois pour ma part que ce mot est DACAMU « ajustement », pour nous informer que ce mois est là pour réajuster les saisons. Il est plus que probable, après lecture d’Int.2, que cette ligne est été composée alors de DACAMONOS BUIS « période d’ajustement ».

Dans Int.2 cette deuxième ligne concerne la « marche du soleil » SONNOCINGOS.

MID « mois », suivi du chiffre X[ ], pour XIII comme dans Int.2 à la même ligne : l’intercalation porte à treize le nombre des mois de l’année qui la comporte. La traduction la plus sure de cette troisième ligne est « 13ème mois ».
Et non comme le pense M. Monard, en faisant disparaître les deux premières lignes de l’en-tête, un MIDX qui serait, selon lui, le nom d’Int.1 « MIDX ; Mens In DueiXtionu ’’mois en redoublement’’. Nom du mois embolismique d’automne », et qui, d’après son raisonnement, « consisterait au doublement anticipé du mois samon- tous les cinq ans en début de lustre quinquennal. Il se placerait alors entre cantlos et samon-, qui ainsi doublé allait se nommer cette fois-là MID SAMON-. »

Sur la quatrième ligne il y a la place pour CCCLXXXV lates comme dans Int.2 et il n’est pas impossible que la courbe fragmentaire après matu- appartienne au premier « C » du chiffre. Cette ligne peut donc être restituée MATUS CCCLXXXV LATES, c’est-à-dire « complet, 385 jours »

Nous pouvons, suite à cette analyse, restituer l’en-tête d’Int.1 comme suit :

DACAMONOS BUIS
SONNOCINGOS
MID XIII
MATUS CCCLXXXV LATES

Traduction : [Première] période d'ajustement de la marche du soleil [par rajout d'un] treizième mois complet [portant] la durée [de l'année à] 385 jours


L’en-tête du second intercalaire comporte qu’en à elle cinq lignes au lieu de quatre.

CIALLOS B[ ]IS
SONNOCINGOS
AMMAN M M XIII
LAT CCCLXXXV
[ ]BANTARAN M

Nous pouvons sans trop nous tromper restituer CIALLOS BUIS, pour la première ligne d’Int.2. Le premier élément CIALLOS est composé du préfixe ci- particule démonstrative en *k et de allos « autre », ce qui lui donne le sens de « l’autre, le second ». BUIS quant à lui veut dire « période, moment ». Selon toute vraisemblance cette première ligne est là pour nous annoncer le « second moment [d’ajustement] ».

Le mot SONNOCINGOS, situé en deuxième ligne de l’en-tête, est l’interprétation littérale de « la marche du soleil », cingos « marche » et sonno- « soleil », c’est-à-dire « l’année solaire ».

AMMAN M M XIII amman est l’abréviation d’AMMANIA « temps », vIr. aimser, Ga. mBr. amser « temps » est, ici interprété par « durée ». m m XIII correspond à MID MATUS XIII autrement dit « mois complet 13 ».

LAT CCCLXXXV lat. est l’abréviation du mot LATIS « jour », vIr. laithe. Dans le calendrier il signifie manifestement « jour astronomique de 24 h » soit un « nycthémère ». Quant à la série de lettre, CCCLXXXV, il est facile de reconnaître le chiffre 385.

Le sens de cette phrase, étalée sur trois lignes, est : « la durée de la marche du soleil est [par rajout d’un] treizième mois complet, de 385 jours ».

La cinquième et dernière ligne de l’en-tête d’Int.2 porte la mention ]BANTARAN M. Devant ce groupe graphique il y a la place pour deux ou trois lettres avant le « b ». C’est pourquoi la transcription la plus logique, vu la place du mois ou se trouve cette inscription est AMBANTARANOS composé du préfixe amb(u)- « les deux » et antar à rapprocher du vIr. eter, mBr. entre « entre », avec un dérivé adjectival en ano-. Le « m » est, bien entendu, l’abréviation de MID « mois ». Ce qui nous donne la traduction suivante « mois entre les deux [semestres] » où, en clair « mois intercalé ».

Nous pouvons retranscrire l’en-tête d’Int.2 de la façon suivante :

CIALLOS BUIS
SONNOCINGOS
AMMANIA MATUS MID XIII
LATES CCCLXXXV
AMBANTARANOS MID

Traduction : Seconde période [d'ajustement]. La durée de l'année solaire [par rajout d'un] treizième mois complet est de 385 jours. Mois intercalè entre les deux [semestres].


Je serais curieux de savoir ou ce monsieur a trouvé les noms de Ciallos et de Quimon qu’il a donné au mois supplémentaires ?
D’autant plus que, comme nous venons de le voir, Ciallos signifie « seconde », « deuxième », et que Quimon veut dire « lustre, quinquennat »…

- le mot atenouxtion ne désigne en rien la pleine lune pour la simple et bonne raison que ce mot signifie tout simplement « renouvellement ». Il marque ainsi le recommencement du comptage ou, pourquoi pas, de la lune… mais de ce fait nous ne sommes plus en pleine lune mais en nouvelle lune.


Dernière édition par Auetos le Lun 3 Nov 2008 - 7:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
carantia
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1179
Age : 52
Localisation : Bro Gwened
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Samonios   Dim 2 Nov 2008 - 14:18

Je ne pense pas que le journaliste du JDD soit ausi pointu que toi sur le sujet..... Wink
J'ai vu pour d'autres articles sur d'autres sujets qu'ils "piquaient" tout simplement sur ......wikipédia Rolling Eyes

_________________
Keltia, le Magazine des Celtes !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.keltia-magazine.com
Auetos
Utilisateur sachant se servir du forum
Utilisateur sachant se servir du forum


Nombre de messages : 28
Localisation : Telo Martius
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Samonios   Lun 3 Nov 2008 - 7:54

Embarassed ... j'ai rectifié une petite erreur dans mon post précédent... dans ma précipitation j'avais écrit que QUIMON signifiait "siècle" alors que tout le monde sait bien que ce mot veut dire "lustre", "quinquennat"...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Auetos
Utilisateur sachant se servir du forum
Utilisateur sachant se servir du forum


Nombre de messages : 28
Localisation : Telo Martius
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Samonios   Mar 4 Nov 2008 - 15:11

carantia a écrit:
Tu sais comme moi que chacun défend sa "chapelle"....alors tant que tout le monde ne ce sera pas mis d'accord, restons sur une convention.... Wink
Justement, le problème est bien là… au lieu de camper sur nos positions nous devrions ouvrir un grand débat, car à force de convention on tombe rapidement dans l’approximation…

Approximation est fille d’A-peu-près
A-peu-près fils d’Incertitude
Incertitude fille de Doute
Doute fille d’Indécision
Indécision fille d’Indétermination
Indétermination fille d’Irrésolution
Irrésolution fille d’Hésitation
Hésitation fille d’Atermoiement
Atermoiement fils de Faux-fuyant…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
labous-ar-vro
Utilisateur sachant se servir du forum
Utilisateur sachant se servir du forum
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 57
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 18/08/2011

MessageSujet: Re: Samonios   Lun 5 Mar 2012 - 18:51

si je peux me permettre je voudrais apporter ma petite contribution sur la notion de Samain, Beltaine, Lugnasad et Imbolg d'après les traditions celtiques qui se sont conservées jusqu'à nos jours, ce qui n'enlève en rien l'intérêt des autres explications sur ces fêtes mais qui peut éclaircir la façon dont les Celtes ont réussi à adapter leur conception du temps au calendrier qu'on leur imposait. Le calendrier de Coligny tient compte et du Soleil et de la Lune. Et les Celtes ont du accepter un calendrier julien pour des raisons purement politiques, c'est pour ça qu'on a retrouvé le calendrier gaulois en mille morceaux avec des morceaux qu'on a jamais retrouvés... quant aux nombres de jours par mois, le mois de Juiillet (< en l'honneur de Julius) a 31 jours et Août (< en d'Augustus) a aussi 31 jours juste après, si bien qu'ensuite on a un mois avec 28 jours !...
On peut mesurer la régression qu'on du accepter les Celtes de revenir à un calendrier aussi pauvre, où le choix s'est fait par la force et non par la raison...
Pour revenir aux langues celtiques, le gaélique a conservé les anciennes appellations et les ont collés au calendrier imposé par Rome: Samhain pour novembre donc, Lunasa pour Août et Bealtaine pour mai... en breton on a aussi les noms Kala-goañv = novembre et kala-hañv ou kala-mae pour mai, kala vient du grec (calendre) désigne le début , donc kala-goañv = le début de l'hiver, et pareille dans certains endroits en Bretagne on dit "miz Kala-goañv" pour novembre (par ailleurs on dit Miz du, ce qui est pour les Gallois un surnom du mois= le mois noir !) et kala-hañv début de l'été donc...
quant à la prononciation de Samhain, c'est quelquechose comme "saouine", et qui via des oreilles anglaises sonne comme halloween...
Ce qui est intéressant de noter c'est que si on considère que Samain dure 3 jours, les anciens Celtes n'ont pas hésité à faire coincider leur fête avec un mois qui dure 30 jours !!! Mais il est vrai qu'en gaélique toujours, décembre s'appelle le mois de Noël (Mi na Nollag)...
A galon - cordialement
Revenir en haut Aller en bas
http://breizh-kernow.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Samonios   

Revenir en haut Aller en bas
 
Samonios
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» rituels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du magazine Keltia :: Culture Ancienne :: Tradition-
Sauter vers: