Forum du magazine Keltia
Bienvenu(e) sur le Forum de Keltia Magazine




 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Accés au site de Keltia
Page Facebook
Google + Keltia
Navigation rapide
 Culture moderne
   Agenda
   Musique
   Voyages
   Sports

   Histoire
   Artisanat
   Traditions

Amis et Partenaires

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Projet BD Cuchulainn
Sam 24 Juin 2017 - 8:25 par carantia

» Trophé Ronsed Mor 2017
Mer 10 Mai 2017 - 5:50 par carantia

» Keltia n° 42 est paru !
Sam 6 Mai 2017 - 7:36 par carantia

» Suivez nous au Pays des Contes avec Remy Cochen
Jeu 4 Mai 2017 - 9:33 par carantia

» Découverte d'une nécropole en Angleterre de La Tène
Dim 26 Mar 2017 - 6:57 par carantia

» PALEO YOGA /-2500/+1200
Mer 8 Mar 2017 - 14:05 par basulos

» Les Derniers Trouvères
Lun 6 Mar 2017 - 12:15 par carantia

» Printemps littéraire d'Erdeven - Contes & légendes de Bretag
Dim 26 Fév 2017 - 13:05 par carantia

» Conférence Jean-Paul Savignac à Erdeven (56), le 25 février 2017
Dim 26 Fév 2017 - 10:45 par carantia

» Conférence de Bernard Sergent à Paris, le 27 février 2017
Jeu 16 Fév 2017 - 7:00 par carantia

» Keltia Magazinbe n° 41
Dim 5 Fév 2017 - 14:12 par carantia

» Les fermes gauloises de Kervouyec (Quimper / Finistère)
Dim 15 Jan 2017 - 9:47 par Catusagios

» La ferme gauloise de Vitré
Dim 15 Jan 2017 - 9:45 par Catusagios

» Le livre de la jungle en breton !
Mer 4 Jan 2017 - 8:27 par carantia

» AFC du Pays Vénète
Lun 2 Jan 2017 - 7:49 par carantia

» Stand AFC du Pays Vénète au Marché de Noël d'Erdeven
Jeu 15 Déc 2016 - 16:59 par carantia

» La Bretagne menacée par des projets de forages miniers !!!
Mer 14 Déc 2016 - 17:10 par carantia

» "Les Plantes sacrées dans l'Imaginaire celtique", Pascal Lamour
Sam 10 Déc 2016 - 17:31 par carantia

» Elections Bretonnes pour le Parlement de Bretagne
Mer 30 Nov 2016 - 8:03 par carantia

» Pétition pour Alesia
Mar 15 Nov 2016 - 7:12 par carantia


Partagez | 
 

 Une ferme gauloise aux portes de la ville romaine de Valognes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Catusagios
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1045
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Une ferme gauloise aux portes de la ville romaine de Valognes   Dim 19 Avr 2015 - 13:43

Une ferme gauloise aux portes de la ville romaine de Valognes



Valognes, site de La Victoire, détail de l’urne cinéraire gallo-romaine et de son offrande (petite cruche).
© Philippe Gilette, Inrap.

L’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) mène actuellement une fouille archéologique dans le quartier de La Victoire à Valognes, en amont de la construction d’une surface commerciale par la société SAS Valdis. Sur prescription de l’État (Drac Basse-Normandie) cette intervention, démarrée le 5 mars 2015, s’étend sur une surface de 22 000 m2. L’équipe d’archéologues met au jour une ferme de la fin de la période gauloise (IIe et Ier siècles avant notre ère). Ces découvertes contribuent à l’étude de la fondation de l’agglomération antique d’Alauna (Alleaume) et à son intégration dans un environnement déjà bien organisé.

Une ferme prospère dans un paysage maîtrisé
Les archéologues ont mis au jour un enclos polygonal compartimenté de 5 500 m², reprenant l’organisation type des fermes de l’époque. L’enclos, délimité par de puissants fossés, était certainement accompagné d’un talus sur tout le périmètre. À l’intérieur sont répartis cinq bâtiments sur ossature de bois signalés par des empreintes au sol révélant les poteaux aujourd’hui disparus.

Le plus grand bâtiment correspond probablement à l’habitation principale, les quatre autres présentant des plans plus simples et des surfaces plus réduites. Clairement agropastorales, les activités de la ferme incluent aussi la métallurgie avec une forge destinée à l’entretien des outils agricoles.

Sur la rive externe de l’enclos, plusieurs petits fossés marquent un découpage de parcelles qui montrent que l’environnement de la ferme est maîtrisé et organisé pour les activités agraires.

Les archéologues ont également retrouvé de nombreux objets parmi lesquels des céramiques (pots à cuire, jattes, plats, coupes, amphores), des monnaies et des objets de parure en bronze. Leur étude en laboratoire apportera des renseignements précieux sur les activités et les habitudes de consommation des anciens résidents.
La découverte d’un certain nombre de fragments d’amphores finement décorées et associées à des formes céramiques typiques de l’époque suggère une situation économique relativement prospère, sur laquelle l’épisode de la conquête romaine ne semble pas avoir eu d’impact.

Une réorganisation concomitante à l’émergence de la ville d’Alauna et les vestiges d’une voie romaine
Vers la fin du Ier siècle après notre ère, il semble que la ferme ait cessé de fonctionner. Le paysage est remanié : effacement de l’enclos, puis mise en place d’un nouveau maillage de parcelles.

La période dans laquelle intervient cette restructuration coïncide parfaitement avec les premiers aménagements urbains attestés sur la ville romaine voisine d’Alauna, qui déploie ses quarante hectares de vestiges à moins de 100 m plus à l’est. Ces dernières découvertes permettront aux archéologues d’étudier les causes et les circonstances de ce mouvement de recomposition du territoire.

Par ailleurs, au sud de l’enclos abandonné, un tronçon de voie romaine a été découvert exactement sous l’emplacement de la haie bocagère actuelle. Elle conserve partiellement sa chaussée en galets et tuiles concassées, mais certains tronçons montrent un revêtement en petites dalles calcaires très usées. Il s’agit des mêmes matériaux et techniques de mises en œuvre que ceux observés sur les rues d’Alauna.

Par son orientation, cette voie se connecte parfaitement dans le schéma urbain pour filer plein ouest. Elle pourrait être l’axe de circulation qui, traversant la péninsule, relierait Alauna à Portbail, agglomération romaine « secondaire » et probablement portuaire de la côte ouest du du Cotentin.

Enjeux scientifiques et axes de recherches
Les études à venir chercheront à établir la position économique et sociale de ce site vis-à-vis des implantations gauloises déjà répertoriées dans le département.

D’autre part, elles examineront son rôle et sa place dans l’émergence et le développement de la ville romaine d’Alauna qui a déjà révélé plusieurs indices d’implantations antérieures.

Plus largement, les résultats viendront alimenter les travaux menés dans le cadre d’un programme collectif de recherche (PCR) consacré à l’Antiquité en Basse-Normandie.


Source : http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Actualites/Communiques-de-presse/p-19462-Une-ferme-gauloise-aux-portes-de-la-ville-romaine-de-Valognes.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://www.keltia-magazine.com
 
Une ferme gauloise aux portes de la ville romaine de Valognes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vestiges d'une ferme gauloise à Montoir-de-Bretagne (pres st nazaire)
» Une ferme gauloise fortifiée
» Wissous : sous les avions, une ferme gauloise
» Un comité de l’ONU ferme temporairement ses portes aux groupes de pression anti catho.
» Des traces d’une ferme gauloise et d’un village gallo-romain dans l’Essonne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du magazine Keltia :: Culture Ancienne :: Archéologie-
Sauter vers: