Forum du magazine Keltia
Bienvenu(e) sur le Forum de Keltia Magazine




 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Accés au site de Keltia
Page Facebook
Google + Keltia
Navigation rapide
 Culture moderne
   Agenda
   Musique
   Voyages
   Sports

   Histoire
   Artisanat
   Traditions

Amis et Partenaires

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Projet BD Cuchulainn
Sam 24 Juin 2017 - 8:25 par carantia

» Trophé Ronsed Mor 2017
Mer 10 Mai 2017 - 5:50 par carantia

» Keltia n° 42 est paru !
Sam 6 Mai 2017 - 7:36 par carantia

» Suivez nous au Pays des Contes avec Remy Cochen
Jeu 4 Mai 2017 - 9:33 par carantia

» Découverte d'une nécropole en Angleterre de La Tène
Dim 26 Mar 2017 - 6:57 par carantia

» PALEO YOGA /-2500/+1200
Mer 8 Mar 2017 - 14:05 par basulos

» Les Derniers Trouvères
Lun 6 Mar 2017 - 12:15 par carantia

» Printemps littéraire d'Erdeven - Contes & légendes de Bretag
Dim 26 Fév 2017 - 13:05 par carantia

» Conférence Jean-Paul Savignac à Erdeven (56), le 25 février 2017
Dim 26 Fév 2017 - 10:45 par carantia

» Conférence de Bernard Sergent à Paris, le 27 février 2017
Jeu 16 Fév 2017 - 7:00 par carantia

» Keltia Magazinbe n° 41
Dim 5 Fév 2017 - 14:12 par carantia

» Les fermes gauloises de Kervouyec (Quimper / Finistère)
Dim 15 Jan 2017 - 9:47 par Catusagios

» La ferme gauloise de Vitré
Dim 15 Jan 2017 - 9:45 par Catusagios

» Le livre de la jungle en breton !
Mer 4 Jan 2017 - 8:27 par carantia

» AFC du Pays Vénète
Lun 2 Jan 2017 - 7:49 par carantia

» Stand AFC du Pays Vénète au Marché de Noël d'Erdeven
Jeu 15 Déc 2016 - 16:59 par carantia

» La Bretagne menacée par des projets de forages miniers !!!
Mer 14 Déc 2016 - 17:10 par carantia

» "Les Plantes sacrées dans l'Imaginaire celtique", Pascal Lamour
Sam 10 Déc 2016 - 17:31 par carantia

» Elections Bretonnes pour le Parlement de Bretagne
Mer 30 Nov 2016 - 8:03 par carantia

» Pétition pour Alesia
Mar 15 Nov 2016 - 7:12 par carantia


Partagez | 
 

 Le Maitre du Fer

Aller en bas 
AuteurMessage
carantia
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1179
Age : 53
Localisation : Bro Gwened
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Le Maitre du Fer   Dim 8 Juin 2014 - 15:47

[ltr]Source : http://www.wort.lu/fr/luxembourg/festival-celtique-bealtaine-romain-bohr-sur-les-traces-des-maitres-du-fer-5391d506b9b3988708031cad


Festival celtique Bealtaine
[size=30]Romain Bohr sur les traces des maîtres du fer

[/ltr][/size]

[ltr][size=11]Romain Bohr raconte qu'à l'époque celte, "le fer était très cher et il pouvait même coûter la vie" à celui qui s'approchait trop près des bas fourneaux. Le secret de sa fabrication devait être préservé à tout prix.
Maurice Fick

Publié le vendredi 6 juin 2014 à 10:06
Chez les Celtes "celui qui avait le fer, avait le pouvoir" pose d'emblée Romain Bohr pour redonner au métal, si banal aujourd'hui, l'importance qui lui a très longtemps été accordé. Au combat, une épée forgée à partir d'une matière première de qualité, pouvait casser le fer adverse. De 800 à 50 ans avant Jésus-Christ (l'ère celte) et jusqu'à bien plus tard encore, "le fer était très cher et il pouvait même coûter la vie" à celui qui s'approchait trop près des bas fourneaux construits "loin dans la forêt, à l'abri de tout regard", raconte Romain Bohr, l’œil mystérieux.
Les "rois du pétrole" étaient, à cette époque-là, les "maîtres de bas fourneaux" qui savaient fabriquer du fer de toutes les qualités. "Un savoir-faire bien gardé qui se transmettait de père en fils et nécessitait une vie d'apprentissage", sait trop bien Romain qui y a trempé un doigt. Un savoir-faire tel qu'il laissait, a contrario, "la vie sauve aux hommes qui travaillaient le fer" lors de l'attaque sanglante d'un village.
C'est une rencontre fortuite qui a fait tomber cet arrière petit-fils d'un métallo de l'Arbed et serrurier de profession, dans la marmite de la sidérurgie antique. "Un jour, c'était en 2007 près de Mersch, le préposé forestier m'a montré une main pleine de minerai qu'il avait trouvé et m'a parlé des petits fourneaux dans lesquels on pouvait en faire du métal". C'est l'étincelle!
Romain Bohr, 51 ans, est en quête du savoir-faire des maîtres des bas fourneaux pour maîtriser la fabrication du fer à partir de la minette des champs.Comme nos ancêtres les Celtes.
Maurice Fick

Depuis Romain Bohr a écumé le Luxembourg à la recherche du minerai des champs riche de "75% à 80% d'oxyde de fer" (c'est-à-dire d'une qualité proche des minerais brésiliens ou scandinaves, les meilleurs au monde) et fait bien des "voyages" expérimentaux de bas fourneaux.
Entouré d'une équipe d'une vingtaine de personnes, il actionnera en ce week-end du festival Bealtaine six bas fourneaux dans la petite sidérurgie plantée au cœur du bois, à l'ombre de la splendide maison celte. A une centaine de mètres à peine du Centre de formation et d'animation "Nicolas Rollinger" de Neihaischen où les Lëtzebuerger Guiden a Scouten et l'Administration de la Nature et des Forêts comptent attirer 6.000 visiteurs curieux d'art, d'artisanat, de musique, de spectacles et de délices celtes.
"Les costumes et toute la mise en scène, ça ne m'intéresse pas du tout", avoue sans langue de bois Romain Bohr, droit dans ses bottes de cuir, un couteau entièrement créé de ses propres mains, dans la poche. Ce qui l'intéresse, c'est de "trouver le modus operandi des Celtes. Fabriquer du fer est assez simple en somme. Ce qui l'est moins est de maîtriser le processus qui permet de fabriquer du fer de différentes qualités. Car chaque qualité permet de faire ensuite les objets appropriés. Ainsi, un acier avec une teneur en carbone plus élevée sert par exemple à faire des armes, car on peut le tremper dans l'eau...pscht!", explique-t-il en imitant le bruit de l'acier rouge trempé dans l'eau.
"Au Luxembourg, les minerais des champs sont très riches en oxyde de fer. Ils ont entre 75 et 80% d'oxyde de fer. 10% de plus et on est au Brésil ou en Scandinavie!" lance Romain Bohr.
Maurice Fick

Intarissable sur le processus du mariage alchimique entre le minerai et les gaz réduits, le jeu des températures, les façons d'insuffler l'oxygène dans le bas fourneau, tous ces paramètres qui permettent de contrôler la qualité finale de l'acier, Romain Bohr avoue sa fascination pour ce "moment où le métal naît à partir du minerai. Je peux l'expliquer. Mais je veux le voir!" Il veut assister, goutte à goutte, à la naissance du fer. Pour ce faire, il vient d'inventer un système d'objectifs qui permettent de scruter le processus au cœur même du bas fourneau.
Perfectionniste (pour préparer son charbon de bois lui-même) et opiniâtre, Romain Bohr a "encore quelques expériences à réaliser". Comme de fondre la loupe (c'est la masse ferreuse réduite qui est produite avec le bas fourneau) avec laquelle il compte forger une épée en acier de Damas. Ou de construire un bas fourneau africain de 2,30 m de haut dont la cheminée remplace tout les mécanismes de soufflerie. Ou encore d'achever le livre qu'il rédige actuellement sur la sidérurgie antique.
En fait, "je suis retourné dans le temps et, pas à pas, j'essaye de retrouver par la pratique, les gestes ancestraux", résume Romain Bohr qui a même une forge à la maison. Il veut comprendre, savoir faire pour ensuite "montrer notre patrimoine" et partager cette expérience passionnante avec le plus grand nombre.
Maurice Fick
Romain Bohr montre un lingot de fer de sa fabrication et une loupe, la masse ferreuse en forme d'éponge sortie du bas fourneau qu'il faudra encore cingler avant de faire d'autres lingots.
Maurice Fick


[/ltr][/size]

_________________
Keltia, le Magazine des Celtes !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.keltia-magazine.com
 
Le Maitre du Fer
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un maitre pyrokinésique
» Philippe-égalité - Maitre F.M. 33 degré - passe a la guillotine
» L'antéchrist le maitre de la terre selon Mgr Robert-Hugh BENSON
» 3, 4 déc. — Visite exceptionnelle du Grand Maitre Tokdhen Rinpoché
» Dis-moi qui est ton maitre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du magazine Keltia :: Culture Ancienne :: Artisanat-
Sauter vers: