Forum du magazine Keltia
Bienvenu(e) sur le Forum de Keltia Magazine




 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Accés au site de Keltia
Page Facebook
Google + Keltia
Navigation rapide
 Culture moderne
   Agenda
   Musique
   Voyages
   Sports

   Histoire
   Artisanat
   Traditions

Amis et Partenaires

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Projet BD Cuchulainn
Sam 24 Juin 2017 - 8:25 par carantia

» Trophé Ronsed Mor 2017
Mer 10 Mai 2017 - 5:50 par carantia

» Keltia n° 42 est paru !
Sam 6 Mai 2017 - 7:36 par carantia

» Suivez nous au Pays des Contes avec Remy Cochen
Jeu 4 Mai 2017 - 9:33 par carantia

» Découverte d'une nécropole en Angleterre de La Tène
Dim 26 Mar 2017 - 6:57 par carantia

» PALEO YOGA /-2500/+1200
Mer 8 Mar 2017 - 14:05 par basulos

» Les Derniers Trouvères
Lun 6 Mar 2017 - 12:15 par carantia

» Printemps littéraire d'Erdeven - Contes & légendes de Bretag
Dim 26 Fév 2017 - 13:05 par carantia

» Conférence Jean-Paul Savignac à Erdeven (56), le 25 février 2017
Dim 26 Fév 2017 - 10:45 par carantia

» Conférence de Bernard Sergent à Paris, le 27 février 2017
Jeu 16 Fév 2017 - 7:00 par carantia

» Keltia Magazinbe n° 41
Dim 5 Fév 2017 - 14:12 par carantia

» Les fermes gauloises de Kervouyec (Quimper / Finistère)
Dim 15 Jan 2017 - 9:47 par Catusagios

» La ferme gauloise de Vitré
Dim 15 Jan 2017 - 9:45 par Catusagios

» Le livre de la jungle en breton !
Mer 4 Jan 2017 - 8:27 par carantia

» AFC du Pays Vénète
Lun 2 Jan 2017 - 7:49 par carantia

» Stand AFC du Pays Vénète au Marché de Noël d'Erdeven
Jeu 15 Déc 2016 - 16:59 par carantia

» La Bretagne menacée par des projets de forages miniers !!!
Mer 14 Déc 2016 - 17:10 par carantia

» "Les Plantes sacrées dans l'Imaginaire celtique", Pascal Lamour
Sam 10 Déc 2016 - 17:31 par carantia

» Elections Bretonnes pour le Parlement de Bretagne
Mer 30 Nov 2016 - 8:03 par carantia

» Pétition pour Alesia
Mar 15 Nov 2016 - 7:12 par carantia


Partagez | 
 

 Des occupations gauloise et gallo-romaine aux confins des territoires calète et ambien à Saint-Quentin-La-Motte-Croix-au-Bailly (Somme)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Catusagios
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1045
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Des occupations gauloise et gallo-romaine aux confins des territoires calète et ambien à Saint-Quentin-La-Motte-Croix-au-Bailly (Somme)   Ven 2 Mai 2014 - 7:04

Des occupations gauloise et gallo-romaine aux confins des territoires calète et ambien à Saint-Quentin-La-Motte-Croix-au-Bailly (Somme)



Dégagement du four à sel gaulois. © Inrap

En préalable à la construction d’une unité de production d’emballage primaire pharmaceutique par la société SGD sur le parc environnemental d’activités de Gros-Jacques géré par la Communauté de communes Bresle maritime, l’Inrap fouille actuellement et jusque fin juin 3,7 hectares de terrains. Prescrite par l’État (Drac Picardie), cette opération d’archéologie préventive est menée par zones successives en co-activité. La fouille révèle une occupation dense du milieu du Ier siècle avant notre ère au début du IIIe siècle de notre ère.

Une ferme gauloise
La première zone investiguée est organisée autour d’un enclos carré fossoyé de 50 m de côté, muni d’une entrée sur son côté est. Le mobilier céramique prélevé dans le comblement du fossé, daté de la fin de la période gauloise (Ier siècle avant notre ère), confirme que cet enclos est l’occupation la plus précoce du site. Il semble que cet espace était dédié à l’habitat et aux activités domestiques : à l’intérieur, une série de bâtiments (au moins cinq) sur poteaux porteurs sont alignés le long des fossés. Une batterie de silos, fosses et celliers s’ouvrent à l’intérieur de ces bâtiments. Assez peu de mobilier a été retrouvé mais montre une durée d’exploitation de la ferme assez réduite dans le temps.

D’autres enclos ne contenant que très peu de structures se développent au sud et au nord. Plusieurs éléments témoignent de la vocation agricole de ce site, en relation avec l’espace domestique enclos. Un grand puits-citerne occupe un enclos situé au nord. Le long de ce puits ont été mis au jour deux petits greniers ainsi qu’un certain nombre de chablis (traces d’arbres déracinés) témoignant de la présence d’arbres disséminés dans la zone. De même, un second enclos situé au sud contient en son centre un bâtiment sur poteaux ainsi qu’une série de chablis et trois puits.

Un peu à l’écart de cet espace a été découvert un four à sel de l’époque gauloise dans un très bon état de conservation. Cette découverte n’est pas chose commune puisque seule une dizaine d’exemples a été mise au jour ces 20 dernières années dans la moitié nord de la France. Son dégagement, nécessairement minutieux, sera riche en enseignements, tant du point de vue de son mode de construction  que de son fonctionnement, mais aussi du statut de ce site. En l’état actuel de nos connaissances, les fours à sel semblent toujours être associés aux établissements gaulois ayant un statut privilégié.

Une occupation gallo-romaine
Une seconde zone de fouilles s’articule autour d’une longue voie d’accès bordée de fossés, sur plus de 200 m. Suivant une orientation nord-ouest/sud-est, elle organise une occupation plus tardive du IIe siècle de notre ère qui se développe à l’est de la ferme gauloise.

Les investigations archéologiques en cours ne permettent pas encore de comprendre la fonction de cet espace où ont déjà été découverts quelques bâtiments sur poteaux et semi-enterrés, des fosses contenant un abondant mobilier ainsi que plusieurs fossés qui dessinent des enclos.

De nouvelles perspectives de recherches
Par sa position géographique particulière, le site de Gros-Jacques ouvre plusieurs perspectives de recherches. Positionné sur un rebord de plateau limoneux, au nord-est de la vallée de la Bresle, il est en effet implanté 5 km face à l’antique Briga (Bois-l’Abbé). Autour de ce camp militaire romain se développe progressivement une véritable agglomération. Il est par ailleurs situé à la limite des territoires calète et ambien. Dans ce contexte, les découvertes devraient éclairer sur la nature des occupations du site de Gros-Jacques, ses relations avec Briga toute proche, mais aussi plus largement sur les limites des territoires au sud de la Gaule belgique.

Occupé en pleine période de Conquête romaine, le site répondra peut-être aux questionnements des archéologues sur les conséquences liées à cet évènement, en terme de changements ou d’adaptations.

Une opération d’archéologie préventive de grande ampleur
Afin de concilier archéologie préventive et aménagement par la société SGD dans des délais très courts (3 mois), l’Inrap intervient en trois phases successives, permettant de libérer progressivement les terrains en vue de leur aménagement en co-activité. Afin d’atteindre ces objectifs, une forte mobilisation dans les moyens mécaniques et humains a été mise en place. Pas moins de trois ateliers de terrassement ont été déployés dès le démarrage de l’opération, ils mobilisent trois pelles mécaniques de 25 tonnes auxquelles leurs sont adossés deux Dumpers pour l’évacuation des terres et dont la gestion des déblais est assurée par un Bull, soit en tout 10 engins lourds. Au total, une vingtaine d’archéologues et un topographe sont également mobilisés sur la durée du chantier, à la fois pour suivre les décapages mais également pour la fouille et le relevé photographique et graphique des structures archéologiques rencontrées et ce afin de traiter le plus rapidement possible les zones à libérer en priorité.

Source : http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Actualites/Communiques-de-presse/p-18056-Des-occupations-gauloise-et-gallo-romaine-aux-confins-des-territoires-calete-et-ambien-a-Saint-Quentin-La-Motte-Croix-au-Bailly-Somme-.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://www.keltia-magazine.com
 
Des occupations gauloise et gallo-romaine aux confins des territoires calète et ambien à Saint-Quentin-La-Motte-Croix-au-Bailly (Somme)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Six sépultures gallo-romaines exceptionnelles à Marquion-Sauchy-Lestrée
» Wissous : sous les avions, une ferme gauloise
» La confusion permanente entre Bretagne et Armorique
» Le Pilier des Nautes
» Bonjour et présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du magazine Keltia :: Culture Ancienne :: Archéologie-
Sauter vers: